Dr Daniel Nérisson Dr Daniel Nérisson
Séjour à Rhena

Séjour à Rhena

En hospitalisation complète

Admission

Pour la chirurgie de l’épaule, elle se fait la veille vers 16h ou le matin même si l’opération est prévue l’après-midi.

Le personnel soignant du service -en général le 3B –

  • vous accueille et vous indique votre chambre.
  • a acquis une compétence particulière en chirurgie de l’épaule et saura répondre à nombre de questions.
  • va vous préparer à l’intervention.

 

Intervention

Un brancardier vous descend au bloc opératoire.

Il est important de noter que l’heure de passage peut considérablement varier par rapport à ce qui avait été annoncé dès que vous n’êtes pas opéré en première position. De très nombreuses raisons peuvent être responsables. Nous sommes bien conscients que cette attente, parfois “à rallonge“ puisse être pénible à vivre et nous nous efforçons d’éviter ce type de désagréments.

Vous descendez avec votre dossier et notamment la pochette noire “RST“ qui sera nécessaire au bloc opératoire.

Des contrôles d’identité régulier sont effectués pour des raisons de sécurité.

Vous êtes placé dans une sorte d’anti-chambre ouverte: la zone dite d’induction. C’est ici que l’anesthésiste et son équipe vous prennent en charge et vont notamment réaliser une anesthésie loco-régionale sous contrôle échographique.L’attente dans cette zone peut varier mais nous essayons de la rendre la plus courte possible en vous appelant en chambre en tenant compte de ce délai.

Une des infirmières de la salle d’opération va procéder à un nouveau contrôle puis vous faire entrer en salle où vous passerez du lit à la table d’opération

L’équipe de bloc opératoire est composé,

  • pour la partie chirurgicale: du chirurgien, de son instrumentiste spécialisé(e), parfois d’aides opératoires plus ou moins nombreux, et de manière systématique d’une infirmière dite “volante“ ou “panseuse“ qui assure la jonction entre l’équipe chirurgicale stérile et la zone et le personnel non stérile.
  • pour la partie anesthésique: du médecin anesthésiste-réanimateur et de son infirmièr(e) spécialisé(e) dite “IADE“

Le malade opéré bénéficie d’une surveillance on ne peut plus étroite.

Après l’intervention vous êtes conduit en salle de réveil. C’est ici que vous serez ramené à la conscience sous surveillance toujours aussi étroite telle qu’en garantit une unité de réanimation. Une fois stabilisé et bien réveillé, vous retrouvez votre chambre.

 

Séjour après l’intervention

Le personnel du service 3B organise votre retour et poursuit la surveillance. Si un problème médical nécessite une surveillance accrue, vous transitez en général pour une nuit en service de soins intensifs.

Dans votre chambre, il ne faudra pas hésiter à signaler à tout moment toutes douleurs ou inconforts: il est assez aisé de traiter une douleur naissante, beaucoup plus difficilement une douleur installée.

Le chirurgien passera vous voir le soir même ou le lendemain. Quand le passage s’effectue en salle de réveil (en cas d’heure tardive d’intervention), il est habituel de vous proposer un passage à ma consultation (rue du Grand Couronné) le lendemain avant midi pour vous éviter d’attendre l’après midi.

L’anesthésiste passe effectuer son contrôle le soir même.

La/le kinésithérapeute passe le lendemain avant départ pour rappeler les consignes d’auto-rééducation, de posture et de gestuelle à domicile et vous apprendre à utiliser l’attelle quand il y a lieu.

Les infirmières, formées, seront à même de vous donner des instructions concernant le traitement en général et préciseront la gestion de la perfusion locale continue à domicile effectuée au moyen du réservoir autonome AlliancePerf.

La pochette noire “RST“ contient tous les documents utiles relatifs à l’intervention: ordonnances, arrêt de travail, prescription de kinésithérapie, fiche d’information sur l’intervention effectuée, parfois photos, consignes pour les médicaments et en cas de soucis (feuille rose). Elle sera complétée et vérifiée par le chirurgien.

Le fonctionnement de la perfusion continue à domicile est géré par la société Alliance’Perf et une infirmière référente qui viendra à domicile le lendemain et le surlendemain pour ôter le matériel. En cas de dysfonctionnement -notamment de fuite- contactez l’infirmière référente ou le service B3 lui-même. N’allez pas aux urgences de la clinique pour ce type de problème.

https://www.clinique-rhena.fr/fr/patients-famille/mon-parcours-patient

Le service 3B
Le service 3B
salle d'opération
salle d'opération
Attelle classique
Attelle classique
Attelle en abduction
Attelle en abduction
Le service 3B
salle d'opération
Attelle classique
Attelle en abduction

En ambulatoire

Admission

Pour notre part, ce mode d’hospitalisation est retenu pour certaines intervention sur l’épaule et pour la chirurgie du coude en général.

L’horaire de convocation est fixé au cours de l’appel de la veille.

Le personnel soignant du service

  • vous accueille et vous indique votre chambre.
  • va vous préparer à l’intervention.

Il est important de noter que l’heure de passage peut considérablement varier par rapport à ce qui avait été annoncé dès que vous n’êtes pas opéré en première position. De très nombreuses raisons peuvent être responsables. Nous sommes bien conscients que cette attente, parfois “à rallonge“ puisse être pénible à vivre et nous nous efforçons d’éviter ce type de désagréments.

 

Intervention

Un brancardier vous conduit au bloc opératoire, accompagné de votre dossier et notamment la pochette noire “RST“ qui sera nécessaire au bloc opératoire.

Des contrôles d’identité réguliers sont effectués pour des raisons de sécurité.

Vous êtes placé dans une sorte d’anti-chambre ouverte: la zone dite d’induction. C’est ici que l’anesthésiste et son équipe vous prennent en charge et vont notamment réaliser une anesthésie loco-régionale sous contrôle échographique.L’attente dans cette zone peut varier mais nous essayons de la rendre la plus courte possible en vous appelant en chambre en tenant compte de ce délai.

Une des infirmières de la salle d’opération va procéder à un nouveau contrôle puis vous faire entrer en salle où vous passerez du lit à la table d’opération

L’équipe de bloc opératoire est composé,

  • pour la partie chirurgicale: du chirurgien, de son instrumentiste spécialisé(e), parfois d’aides opératoires plus ou moins nombreux, et de manière systématique d’une infirmière dite “volante“ ou “panseuse“ qui assure la jonction entre l’équipe chirurgicale stérile et la zone et le personnel non stérile.
  • pour la partie anesthésique: du médecin anesthésiste-réanimateur et de son infirmièr(e) spécialisé(e) dite “IADE“

Le malade opéré bénéficie d’une surveillance on ne peut plus étroite.

Après l’intervention vous êtes conduit en salle de réveil. C’est ici que vous serez ramené à la conscience sous surveillance toujours aussi étroite telle qu’en garantit une unité de réanimation. Une fois stabilisé et bien réveillé, vous retrouvez votre chambre.

 

Séjour après l’intervention

Le personnel du service ambulatoire organise votre retour et poursuit la surveillance. Si un problème médical nécessite une surveillance prolongée, vous pouvez passer en régime “hospitalisation“ et rester la nuit suivante.

Dans votre chambre, il ne faudra pas hésiter à signaler à tout moment toutes douleurs ou inconforts: il est assez aisé de traiter une douleur naissante, beaucoup plus difficilement une douleur installée.

Le chirurgien passera vous voir le soir même. Quand le passage s’effectue en salle de réveil (en cas d’heure tardive d’intervention), il est habituel de vous proposer un passage à ma consultation (rue du Grand Couronné) le lendemain avant midi pour vous éviter d’attendre l’après midi.

L’anesthésiste passe effectuer son contrôle le soir même.

Les infirmières, formées, seront à même de vous donner des instructions concernant le traitement en général et préciseront la gestion de la perfusion locale continue à domicile effectuée au moyen du réservoir autonome AlliancePerf.

La pochette noire “RST“ contient tous les documents utiles relatifs à l’intervention: ordonnances, arrêt de travail, prescription de kinésithérapie, fiche d’information sur l’intervention effectuée, parfois photos, consignes pour les médicaments et en cas de soucis (feuille rose). Elle sera complétée et vérifiée par le chirurgien.

Le fonctionnement de la perfusion continue à domicile est géré par la société Alliance’Perf et une infirmière référente qui viendra à domicile le lendemain et le surlendemain pour ôter le matériel. En cas de dysfonctionnement -notamment de fuite- contactez l’infirmière référente ou le service B3 lui-même. N’allez pas aux urgences de la clinique pour ce type de problème.

https://www.clinique-rhena.fr/fr/patients-famille/mon-parcours-patient

Salle de réveil
Salle de réveil
À retenir

la décision de réaliser votre intervention au cours d’une hospitalisation complète ou ambulatoire est décidée par votre chirurgien en accord avec l’anesthésiste selon des critères médicaux, chirugicaux et personnels vous concernant. La nature de l’intervention elle-même n’est pas modifiée.

Gardez toujours votre pochette noire “RST“ avec vous, elle sera nécessaire au bloc opératoire

Il faut être à jeun et sans tabac 10h avant une anesthésie et et ne pas avoir bu de l’eau dans les 2h qui précèdent.

si votre perfusion locale continue à domicile est défaillante, ne paniquez pas, augmentez les antalgiques si vous avez mal, contactez l’infirmière référente ou le service 3B. N’allez pas aux urgences pour un simple dysfonctionnement.

Secrétariat du Dr Daniel Nérisson
Accessible du lundi au vendredi de 7:30-12:00 et de 14:00-18:00 (17:00 vendredi).
Urgences épaule & coude
Prise en charge douleur aigüe de l'épaule avec ou sans traumatisme. URGENCES épaule ou coude : remplir le formulaire ci-dessous.
Service d'hospitalisation 3B Rhéna
Uniquement pour un problème post opératoire et si vous avez été hospitalisé dans ce service.
Alliance’Perf